Délégation de l'AFDU à la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin à Dijon

Mardi 8 novembre 2022

Journée d’étude savoureuse à la Cité Internationale de la Gastronomie et du vin de DIJON

Belle échappée avec découvertes et dégustations au programme de la JOURNÉE D’ÉTUDE organisée en novembre  par l’AFDU, à l’invitation du groupe Eiffage à DIJON.
La 30aine de participants a été séduite par l’ambitieuse opération de LA CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE ET DU VIN, nouvelle vocation pour un site hier en friche, qui connaît aujourd’hui une profonde mutation et conforte la ville comme destination du « bien manger », du « bien boire » et du « bien recevoir ».

Une mutation d’envergure, un aménageur pour la reconversion

Au terme d’une procédure d’appel à manifestation d’intérêt, le groupe Eiffage a été retenu pour concevoir et aménager la Cité.
Au cœur de ce nouveau quartier mixte sur le site de l’ancien hôpital l’Hôtel Dieu du XIIIème siècle reconverti, une opération récemment livrée (en mai dernier) par Eiffage Aménagement, Eiffage Immobilier et Eiffage Construction, sur un site de 6,3ha avec un espace boisé classé.

Florence Curvale, Directrice des Relations Publiques-Eiffage Immobilier IdF souhaitait la bienvenue aux participants dès leur arrivée à la gare TGV et les accompagnaient à la Cité, traversant en chemin le Jardin de l’Arquebuse, « 1ère sensation de la gastronomie par les plantes« .

Christophe Garcia Sempere, Directeur des Relations Publiques-Eiffage Immobilier avec Véronique Vacher, Directrice de projets à Dijon Métropole et Zoé Blumenfeld-Chiodo, Directrice de la valorisation du patrimoine à la Ville de Dijon ont chaleureusement accueilli la délégation pour un début de matinée de PRÉSENTATION du projet aux ENJEUX majeurs : création d’une nouvelle centralité, pôle d’attractivité international mais aussi célébration de la gastronomie française.

L’initiative politique :  la ville

La ville ne souhaitait pas laisser les lieux à l’état de friche urbaine, d’où la volonté avec l’arrivée de François Rebsamen, Maire et Président de la Métropole de considérer ce lieu patrimonial comme un « SITE DE PROJET », identifié dans l’EcoPLU et retraduit dans le PLUHD (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal Habitat et Déplacements).

Lors de l’exposé de l’historique du projet urbain, Christophe Garcia Sempere et Véronique Vacher n’ont pas manqué de souligner L’AFFECT DES DIJONNAIS pour ce site chargé d’histoire, émotion largement ressentie nous a-t-on dit lors des débats publics et concrétisée par le succès rencontré auprès des habitants.
Une opération qui porte haut les couleurs du repas gastronomique des Français et des Climats du vignoble de Bourgogne, distingués par l’Unesco, comme souligné par les intervenants … une histoire qui continue de s’écrire, forte du lien tissé et de l’attachement aux valeurs d’hospitalité et d’attention à l’autre.

V. Vacher et Z. Blumenfeld-Chiodo ont expliqué comment la ville, redevable devant l’Etat et l’Unesco, s’était engagée sur l’opération d’Intérêt National, créant un Comité d’orientation composé d’experts (universitaire, scientifique, chef étoilé…) chargé notamment de l’élaboration d’un document contraignant clarifiant les attendus du centre commercial qui ne se voulait pas classique.

Programmation et montage

Une PROGRAMMATION immobilière détaillée pour ce projet multifonctionnel complexe à forte mixité d’usages que la ville porte avec enthousiasme et constance, avec Eiffage et les partenaires.
Au total, ce sont 85 000m² de surface plancher construite ou réhabilitée, 20 500 m² d’espaces publics créés, des immeubles de logements (dont 90 occupés par des dijonnais), des résidences étudiantes-séniors-de tourisme, un pôle commercial, un pôle culturel loisirs-cinéma, un hôtel, la formation avec l’Ecole Ferrandi, des espaces de bureaux…
Le cahier des charges ne comportait pas initialement de cinéma mais a été ajouté, suite à consultation avec les élus locaux.
Des précisions ensuite nous ont été apportées sur le pôle commercial, « pépite intellectuelle d’entreprenariat » et sa gestion.
A noter, l’attention particulière, très en amont, à la conception des accès et des aménagements du pourtour.

Un MONTAGE impliquant de nombreux PARTENAIRES :  l’agence Antony Béchu&Associés le maître d’œuvre du projet qui a conçu l’ensemble des édifices contemporains en dialogue avec le patrimoine bâti ; il s’est adjoint les compétences de l’Agence Perrot&Richard architectes pour la restauration des monuments historiques et leur adaptation aux nouveaux usages; et l’agence paysagiste Land’act.

Et de multiples INVESTISSEURS et UTILISATEURS : la ville, Grand Dijon Habitat, Habellis-Groupe ActionLogement, le groupe k-REI, le promoteur François 1er, Réside Etudes, Crédit Agricole, Gaumont Pathé, Le Village…

Un MONTAGE OPÉRATIONNEL et des procédures détaillées, avec un calendrier soutenu (2015-2022);
Les intervenants ont aussi parlé des effets covid sur l’avancement du projet, soulignant toute l’importance du partenariat « vrai terreau » qui a permis de sortir l’opération malgré la pandémie.

De nombreuses questions posées notamment sur le financement de l’opération (250 M€, dont 15M€ de la ville), le coût des logements, la densité, le chauffage urbain, l’influence du centre commercial sur la modification des flux et l’impact du cinéma hightech, l’occupation hôtelière et le retour des touristes…
V. Vacher n’a pas caché les difficultés rencontrées et quelques déceptions, n’occultant en rien son enthousiasme ; elle a surtout mis l’accent sur la nécessité de « se laisser du temps et rebondir sur les avis, sans craindre les questions dérangeantes« .

Il n’était pas envisageable de découvrir les lieux sans une DÉGUSTATION à « la CAVE DE LA CITE » de crus rouges et blancs suivie d’un DÉJEUNER dans la CUISINE EXPERIENTIELLE où le groupe était rejoint par François Deseille, Adjoint Finances et Cité à la Ville et Vice-président en charge du patrimoine bâti à la Métropole pour une VISITE commentée de l’opération :
. La Chapelle des climats et des terroirs
. Le 1204, Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, précieux outil pour créer du lien entre le centre-ville historique et la Cité;
. La visite de l’exposition temporaire « C’est pas du gâteau »– secrets de la pâtisserie française.

Philippe Meaupetit, photographe dijonnais, qui livre un récit de cette « métamorphose urbaine » dans son ouvrage, a également échangé avec le groupe lors des visites.

Oui, Dijon poursuit sa longue et riche histoire gastronomique, patrimoniale et viticole !

En ligne une analyse, BILLET D’HUMEUR d’Elodie Cottrell Architecte Associée, Présidente de Studio MAAC-Les Architectes CVZ
La PRÉSENTATION de Christophe Garcia Sempere est disponible pour les adhérents dans notre Espace Membres.

 

AFDU

Répondre aux attentes des adhérents, susciter leur intérêt, soutenir leurs ambitions, élargir leur champ de vision en amont et en aval, président au foisonnement d’initiatives portées par l’AFDU.

Les dernières actus

Les dernières actus

  • Retrouvons nous pour cette nouvelle édition du MIPIM, Salon international des professionnels de l’immobilier du 12 au 15 mars prochain à Cannes.
    Une année 2024 dans un contexte incertain et inédit pour les professionnels de l’immobilier et de l’aménagement ;
    Priorité aux échanges d’expertise sur les « PROJETS,SOLUTIONS » en cette période de « TRANSITIONS ».
    Pour en savoir + sur le programme, pour s’inscrire…

  • Que cette ANNÉE 2024 soit inspirante en cette période de transition,
    pour poursuivre malgré ce contexte incertain cet élan d’énergie créative, dans l’optimisme et la bienveillance.
    Après 2023 riche en activités, 2024 poursuit cette dynamique collective…

  • En 2023 l’AFDU a fêté ses 40 ans!
    Vous étiez nombreux, adhérents et non-membres de l’Association, à participer à nos activités :
    La Soirée festive et conviviale de nos 40 ans, le voyage d’étude à Alger, les matinées d’étude au Village des Athlètes, sur le chantier de la gare EOLE-Porte Maillot, le temps d’échange au Sibca et partenariats avec d’autres Salons professionnels, la journée « Vive le ZAN!? »…

  • L’Association a eu le plaisir d’accueillir cette année de nouveaux membres!
    Ces nouvelles structures adhérentes sont venues compléter nos 3 collèges, élu, public et privé : collectivité, aménageur, promoteur, architecte…
    Pour plus de détails,